L'ostéopathie viscérale

Cette rubrique comprend 5 articles. Retrouvez ci-dessous les articles 1 à 3.

L'approche viscérale en ostéopathie, comment bougent les viscères ?

Les climats, les saisons, les sons, les couleurs, l'obscurité, la lumière, les éléments, les aliments, le bruit, le silence, le mouvement, le repos. "Tout agit sur notre machine et sur notre âme". Voila ce qu'écrivait Jean-Jacques Rousseau au XVIIIème siècle dans Les Confessions. Cet extrait de l'écrivain genevois nous présente l'homme comme un trait d'union entre notre univers extérieur et notre univers intérieur. Nous sommes sensibles à l'un pour transformer l'autre. Et vice versa, comme l'aurait dit l'humoriste. Le monde extérieur est mouvement. Notre monde intérieur aussi. L'homme est le point pivot mobile à son tour, dans ce ballet de la vie et de l'évolution.

Lire la suite

Peut-on parler d'articulation viscérale ?

Les différents rythmes viscéraux et les mouvements volontaires modifient le rapport des viscères entre eux. On pourrait extrapoler en disant qu'il doivent cohabiter "les uns sur les autres" dans un habitacle fermé. Si l'un des "occupants" doit bouger, les autres doivent bouger aussi. Si "l'habitacle" change de dimensions, les "occupants" doivent s'adapter à cette modification. Cette particularité induit la notion de surfaces de glissement entre les viscères. Qui dit surfaces de glissement dit articulations avec points pivots. C'est à ce titre que l'on parle en ostéopathie d'articulations viscérales. Comparées aux articulations du système squelettique, elles possèdent aussi des moyens d'union mais n'ont pas de muscles moteurs.

Lire la suite

Que se passe t-il quand les viscères ne glissent plus correctement les uns sur les autres ?

# Quand une porte s'ouvre correctement on peut découvrir avec bonheur ce qu'il y a derrière. Quand les gonds de la porte sont faussés, on ne peut plus se faufiler pour continuer son chemin. On peut emprunter une autre voie. Si les autres portes résistent à leur tour, on reste enfermé. On finit par dépérir. L'image est extrême, bien sûr. Vous avez vu que les viscères se mobilisent les uns par rapport aux autres selon des plans et des axes propres à chacun. Si ces mobilités sont perturbées pour une raison ou une autre il y a aura fixation viscérale. Cette fixation est une porte ouverte, celle-ci, sur la pathologie.

Lire la suite

12 Suivant

Haut de page Haut de page ^