Définition

C’est tout ce que l’on peut faire soi-même pour son confort corporel partout et où on le souhaite. Pascal Pilate ostéopathe a posé les bases de cette approche corporelle. Il a toujours souhaité que ses patients aient la plus grande autonomie corporelle possible. Il pense que beaucoup d’entre nous avons une intelligence corporelle que nous n’utilisons que trop peu. Savoir noter cette information que nous donne notre corps et savoir y répondre partout et n’importe où est le fondement même de l’OstéopratiK.

Quel drôle de mot quand même !

C’est comment gérer nos articulations de façon pratique, ou « pratiK». PratiK ici s’écrit avec un « K », car ne sommes nous pas tous des cas. Cette approche que propose Pascal Pilate est une approche sur mesure pour répondre aux exigences de chacun, à chaque cas ou chaque « K ».

D’autre part il faut envisager le terme d’articulation dans l’OstéopartiK dans son acceptation ostéopathique. En effet l’articulation est considérée comme la zone de glissement de deux surfaces entre elles. A ce titre on comprend bien la notion d’articulations entre deux os. Mais il faut aussi envisager l’articulation viscérale où deux tissus viscéraux glissent l’un sur l’autre. Il faut envisager aussi les articulations crâniennes où les os de la boite crânienne bougent sous l’effet de l’impulsion du cerveau. Il faut aussi envisager les zones de glissements entre les fascias eux même. Ces fascias formidables enveloppes qui unissent et différencient à la fois tous les éléments du corps. Eux aussi glissent les uns sur les autres. Eux aussi répondent à cette notion d’articulation inter tissulaire.

L’OstéopratiK tire donc son innovation de l’approche ostéopathique que l’on peut faire seul de son propre corps, sans matériel particulier, juste avec un peu d’imagination et beaucoup de finesse.

L’aspect quantique de l’OstéopratiK vient du fait que l’on utilise pour la pratiquer toutes les sources énergétiques de son propre corps. Le mental en est une majeure. L’OstéopratiK y fait appel. Pascal Pilate se plaît à répéter à ses étudiants en ostéopathie : « plus vous agissez en finesse plus vous agissez en profondeur ». Il leur livre tellement d’autres richesses. En Ostéopratik donc vous utilisez au mieux toutes vos sources d’informations et de réactions.

La pérennité de l’OstéopratiK vient du fait que cette approche adapte sur un plan myologique l’approche kinésithérapeutique pour le renforcement musculaire. Elle utilise aussi les notions d’étirements musculaires couplés à des approches de relaxations actives afin de prendre le plus grands nombres de paramètres afin de libérer la zone de notre corps en souffrance ou inconfort avec la meilleure mesure pour mieux la respecter et l’amener à son point de libération et stimuler l’homéostasie du corps.

Le concept homéostasique si cher aux ostéopathes mais déjà prôné par les grecs signifie que le corps à une faculté propre et naturel à retrouver son équilibre physiologique quand celui-ci est perturbé. Il suffit donc d’une faible impulsion quand celle-ci vient de s’installer pour rétablir un équilibre neuro végétatif de santé. Si cet déséquilibre est plus ancien il faudra juste un peu plus de temps pour retrouver le déséquilibre premier pour que la chaîne lésionnelle réactive soit libérée.

Pascal Pilate a donc orchestré ces différentes approches pour que chacun en tire le meilleur profit afin de s’apporter soi même le confort que nous méritons tous.

L’approche Ostéopratik fait appel aussi aux bénéfices énergétiques de la stimulation de zones réflexes cutanées comme celle de la mobilisation de points d’acupuncture.

Pascal Pilate en vous livrant le fruit de ses réflexions et de son imagination fait œuvre de santé publique. Chacun, avec ses spécificités, ses qualités et ses faiblesses, peut trouver dans cette approche une réponse qu’il s’appropriera pour se faire du bien.

En effet en OstéopratiK, vous êtes la seule référence. Vous devez interpréter, adapter les outils qui vous sont proposés ici.

Dernier point. Andrew Still, père fondateur de l’ostéopathie, a émis ce constat : «la structure gouverne la fonction». Cela signifie que si vos articulations, au sens large du terme, comme on la évoqué plus haut, sont en bonne équilibre alors votre corps saura au mieux se défendre contre les agressions. Il saura retrouver seul et au plus vite son équilibre intime de santé.

L’OstéopratiK a cet objectif. Vous donner les outils de votre autonomie de santé la meilleure possible. Cette approche est l’œuvre d’un ostéopathe plein de finesse et d’imagination qui croit à la liberté de chacun pour mieux servir le groupe.


Merci Monsieur Pilate !

Avec l’OstéopratiK restez toujours OK !

 

Haut de page Haut de page ^